Acheter, louer, trouver votre machine de prototypage ?

Nous avons vu dans les articles précédents comment préparer la fabrication, et quelle est l’idée du premier prototype. La préparation est normalement prête et il ne manque plus qu’à passer à la fabrication ! Et une multitude de question se posent. Faut-il acheter ou louer ? Où je peux trouver mes machines ? Quels sont les spécificités à prendre en compte ?… Autant de question où vous trouverez vos réponses dans cet article. La toute première question est ; 

Faut-il acheter ou louer ça machine ?

La meilleure réponse à un achat dans le prototypage dépend de la rentabilité. Et pour être sur il faut prototyper énormément pour absorber le coût et/ou utiliser ensuite sa machine pour passer à une production définitive vous-même. Si nous reprenons les 4 moyens de productions que je vous ai présenté dans l’article : “Les principales machines de prototypage”, 3 d’entre elles sont hors de prix, tant à l’achat que la maintenance et ne devraient pas être acheté avant d’être sûr de n’utiliser qu’elles et vous ne pouvez pas être sur avant votre produit final. Voici les prix moyens de ces 4 machines :

  • Imprimante 3d : 600 euros,
  • CNC et thermo formeuse : 3000 euros,
  • Découpe laser : 6000 euros.

    Si vous décidez d’acheter, vous devez sentir que l’achat sera rentabilisé et au début c’est presque mission impossible. C’est pourquoi je vous conseille la location. L’imprimante 3D est à la limite de ce raisonnement en vue de son faible prix par rapport à sa grande rentabilité.

      L'importance du suivi !

      Un autre argument, non négligeable est le suivi que peut vous apporter un lieu de prototypage. Ils connaissent très bien leurs machines, leurs logiciels et peuvent vous accompagner sur votre projet. Voici la liste de ces principaux lieux où vous trouverez les principales machines de prototypage ainsi que quelques conseils pour les intégrer :

        1) Le techshop :

        Il fonctionne par abonnement de 80euros par mois pour avoir accès à toutes les machines gratuitement sous réservation. Les machines y sont très professionnelles, très bien entretenu et pour le prix de l’abonnement, la rentabilité de votre prototypage est assurée ! Pas besoin de savoir les utiliser, une formation d’une demie journée pour chaque machine est obligatoire avant toute utilisation. Cette formation n’excède pas les 100 euros ce qui est très raisonnable. Vous y trouverez les 4 machines de prototypage idéal pour le prototypage dont je vous parle si souvent. C’est aussi un lieu rempli de manageurs très compétent dans chaque domaine spécifique et pour chaque machine, toujours prêt à vous tendre la main et faire avancer votre projet. C’est un très bon moyen d’accéder à ce monde-là quand on débute.

        Le gros avantage est également d’être entouré de personne comme vous, venu pour prototyper, fabriquer où préparer les plans. Comme je l’avais mentionné dans les premiers articles, le techshop dispose de tous les logiciels nécessaires à la création de plans et de modélisation (AutoCAD, Illustrator, Photoshop) et des formations sont disponible à petit prix.

          1) Les Fablab :

          Les FabLab : Les Fablab disposent en grande partie des machines dont vous avez besoin avec souvent un bon suivit personnel dans votre projet. Etant donné que ce sont des associations indépendantes, chaque fablab à sa manière de fonctionner, ses machines, ces prix. C’est à vous de vous renseigner sur les conditions en fonction de votre ville.

            1) Les écoles :

            Les écoles : Certaines écoles publiques et privé disposent de FabLab et/ou de logiciel sous licence type AutoCAD. Ils sont ouverts la plupart du temps à l’utilisation de leurs labos. D’autant plus si vous êtes soutenu par un incubateur. Demandez-leur s’il est possible d’utiliser leur machines et/ou logiciels, si oui, c’est souvent gratuit !

              Comment choisir parmi les 3 possibilités

              Pour choisir entre les 3, c’est à vous de mener votre petite enquête sur les machines car chaque leixu est différent. Pour ma part j’ai choisi le Techshop pour le nombre de ses machines techniques et le meilleur rapport qualité prix de ma ville ; Lille. Si vous n’avez pas la chance d’en disposer d’un à côté de chez vous, comparer les autres lieux en fonction de leurs prix sans négliger le suivit, qui peut vous faire gagner énormément de temps sur votre projet. 

              Je vous invite à lire la seconde partie qui suit « Vérifier les spécificités des machines » pour être sûr que le lieu que vous avez sélectionné dispose bien de ce dont vous avez besoin :

                Vous devez faire attention aux dimensions en longueur, largeur et hauteur d’impression. Prévoyez au moins 1cm de marge. Si les possibilités d’impressions restent trop juste, il sera possible de sectionner votre prototype en plusieurs parties.

                Vous devenez tenir compte :

                • Du maximum en longueur et largeur,
                • De la matière, si elle est découplable ou non en fonction de la machine,
                • De l’épaisseur maximum de découpe en fonction de la matière.

                Vous pourrez obtenir ces différentes informations uniquement auprès de l’association qui détient la machine.

                Vous devez bien évidemment vérifier la longueur, la largeur et la hauteur de travail mais également :

                • La matière que vous travaillez
                • La dimension des outillages de la machine pour voir si cela correspond avec vos plans
                • Si votre pièce est trop volumineuse, vérifier la possibilité que la machine puisse travailler sans buter contre la pièce.

                Pour la dimension des outillages, cela peut poser un problème si vous avez des très petits détails et que la fraise est trop grosse par exemple. Si vous avez absolument besoin de la CNC, achetez vos propres fraises, moyennant 50euros, vous trouverez certainement l’outil idéal. Vous pouvez également inclure dans les plans le changement de fraise de la machine pendant qu’elle travaille. Elle se stoppera alors pour reprendre avec un autre outil. Certaines machines peuvent le faire automatiquement.

                En ce qui concerne la pièce trop volumineuse pour la machine, vous pouvez simuler ca sur le logiciel d’exécution de la machine, elle détectera alors les problèmes avant de se lancer et refusera d’exécuter le plans par sécurité. Une simulation peut également être faite sur logiciel.

                Il faut bien-sûr regarder la longueur, la largeur et la hauteur maximum avec un minimum de marge de 2cm. Plus votre moule est haut, plus vous devez avoir de la marge sur le côté et plus le produit sera fragilisé vers le haut (le plastique sera très tendu).

                Vous aimez ce BLOG ? Soyez parmi les premiers à rejoindre notre communauté !