Les principales machines
de prototypage :

Nous allons voir dans cet article 4 des machines les plus utiles pour le prototypage. Elles ont énormément davantage comme la grande possibilité de production ; A elles seules, elles peuvent répondre à une très grande partie des projets que chacun porte et une très grande accessibilité ; Presque tous les grands FabLAB les possèdent avec des modèles très pro’ ! Et quand un FabLab possède une machine, vous êtes garantie d’avoir un très bon accompagnement sur votre projet. Cette sélection, c’est donc la sélection idéale du nouveau prototyper, en quête des meilleures machines à un moindre cout et avec un super suivit. Je ne tarde pas à vous les présenter :

1) L'impression 3D

L’outils coup de cœur du prototypage ! Si vous pouvez en choisir qu’une, concentrez-vous sur cette machine ! L’impression 3D vous donne le droit à l’erreur avec un coût par test ridicule. Ce qui en fait un outil idéal pour débuter ces phases de prototypage, que vous débutiez dans ce domaine ou soyez un expert ! Et si votre produit est trop grand pour la machine, pas de panique, dans l’article : Préparation à l’impression 3D, vous allez découvrir comment faire pour répondre à ce petit problème ! Il existe trois types d’imprimante 3D :

  • La SLA qui utilise la résine,
  • L’impression 3D par liage de poudre,
  • L’impression 3D FDM par dépôt de fil. C’est sur celle-ci que nous allons nous concentrer pour son très bon rapport qualité-prix, sa facilité d’utilisation et son large choix de matériaux. Son seul inconvénient et la durée des impressions mais en vue de sa grande flexibilité, cela en vaut la chandelle !

    Pourquoi vous expliquer l’impression par
    dépôt de fil seulement ?

    Si vous avez déjà vu une imprimante 3D, il y a de très fortes chance que ca soit une de ce genre ! L’impression 3D par dépôt de fil est tout simplement la plus accessible, la plus rependu et la moins chère des imprimantes 3D. Comptais en moyenne 500euros pour une bonne imprimante 3D qui fonctionnera à merveille. Ce genre d’imprimante 3D est facile à maitriser au début, facile à préparer avant l’impression et facile à entretenir. Elle propose une grande panoplie de filament pour imprimer toutes les pièces différentes de votre prototype. Ainsi, vous pouvez quasiment tout faire avec son large choix de filaments :

    1. Le Flex : pour tout ce qui nécessite de la souplesse
    2. Le PLA : pour des objets solides
    3. L’ABS : Plus solide que le PLA mais plus dur à imprimer (risque de décollage de pièce durant l’impression.
    4. Le filament bois, bronze, fibre de carbone. À utiliser quand on maitrise vraiment bien l’impression 3D
    5. Les plastiques techniques comme le HT qui peuvent avoir une grande résistance à la chaleur (très utile pour la réalisation des moules pour le thermoformage). A utiliser que si l’imprimante 3D supporte les fortes températures de chauffe.

      2) La découpe laser

      La découpe laser est tout simplement la machine de découpe la plus précise que vous puissiez avoir. Elle découpe ou grave des matériaux difficilement découplable en temps normal comme le Plex, l’aluminium, certains plastiques, certains bois.  Le tout, avec une rapidité à couper le souffle !

      Pas besoin de maitriser la modélisations 3D pour la découpe laser, seulement un logiciel de dessin vectoriel. Le plus utilisé est très souvent Illustrator, une demie journée de formation sur les bases de ce logiciel vous suffira à le maitriser, autant de temps de formation nécessaire à l’utilisation de la découpeuse laser. C’est donc facilement accessible !

        3) Le thermoformage

        Il s’agit d’une feuille de plastique fine chauffé par une thermo-formeuse pour rendre le plastique mou. La machine aspire ensuite cette même plaque contre un moule. Le thermoformage est idéal pour sa rapidité et le rendu final très design qu’elle donne.  Je vous ai retrouvé la vidéo qui m’avait convaincu de cette méthode lors de mes premiers pas dans le prototypage. Je vous la partage, elle sera plus parlante qu’une explication longue et ennuyeuse sur le fonctionnement de la machine :

          Un petit point tout de même, notez l’épaisseur des plastiques possibles dans cette vidéo. Pour avoir essayé cette machine dans un FabLAB avec un plastique de 4mm, je peux vous dire que c’est très efficace ! Grâce à cette machine, vous allez pouvoir facilement créer une coque pour un prototype en un temps record et une qualité irréprochable ! Mais comment fabriquer le moule ? 2 méthodes possibles. En impression 3D avec un plastique qui supporte la chaleur : gamme HT ou POM ou bien, de façon plus simple en utilisant une CNC, le dernier outil que je vous invite à découvrir !

            4) La CNC

            La CNC, de son vrai nom, la commande numérique est une machine qui vient tailler dans une matière première (bois, plastiques, mousse pour la fabrication de moule) la forme 3D que vous souhaitez de façon totalement autonome et très précise. Elle peut reproduire des formes très sophistiqué sans soucis. C’est l’inverse de l’impression 3D dans la mesure ou elle ne créer pas de matière mais en enlève. Une formation d’une demie journée est nécessaire pour la maitriser et la connaissance de la modélisation 3D aussi. La CNC est parfaite pour la création de moule en général et notamment pour le thermoformage. Votre produit contiendra partiellement ou complètement du bois ? Privilégié la pour vos prototypages, c’est la seule des 4 machines que je vous ai proposé qui le fera à la perfection !

              Vous aimez ce BLOG ? Soyez parmi les premiers à rejoindre notre communauté !