Qui suis-je ?

J’ai commencé par me passionner pour la 3D et la fabrication très jeune. Précisément quand j’ai commencé mes études en Agencement de l’Espace Architectural, en 2012. Je n’étais pas très scolaire avant de débuter ce Bac. Certainement parce que j’avais besoin d’exprimer ma créativité. J’avais besoin d’aller au-delà de simples connaissances à apprendre seulement pour les resituer.

Durant ce cursus, il fallait imaginer ce que nous devions créer et en faire des plans, des modélisations, des rendus. C’est la première fois que je développais ma capacité à imaginer. J’aimais énormément cette capacité à pouvoir imaginer et voir en 3D de façon très réaliste mon travail et une chose manquais alors..

L'envie de créer son produit ?

Un projet commence alors à me trotter en tête. Je voyais la difficulté dans mon entourage à dessiner la perspective conique et je me débrouillais plutôt bien dans cette discipline. Il me manquait tout de même à dessiner plus rapidement et à améliorer mes dessins.

J’avais donc deux problèmes à résoudre : Créer un produit simple à maitriser qui permet d’apprendre la perspective et de s’améliorer dès que nous avons les bases. Pour ça, j’avais une idée ;

Une planche à dessin destiné à la perspective. Je l’imaginais avec une règle qui se place automatiquement selon un point de fuite que défini l’utilisateur. L’utilisateur devait juste déplacer la règle pour qu’elle se place instantanément au bon endroit. J’ai retrouvé un des premiers rendu, je vous le partage ci-dessous :

Début du prototypage

Je commence par imaginer et dessiner sur papier le mécanisme du produit. Je rempli des pages entières d’un petit cahier marron que j’ai en permanence avec moi et je remplis mon disque dur de plans que je teste sur mon logiciel. C’est là, à mon sens, la première étape du prototypage. Il a fallu attendre 2mois pour avoir enfin un mécanisme à fabriquer et à tester. Mais je n’avais aucun outil pour le faire. Je suis un peu bricoleur, c’est tout.

Depuis un moment, je regardais les imprimantes 3D. Elles commençaient tout juste à être accessible au grand public. Je rêvais d’en avoir une et là, s’était le bon moment. Il y en avait une très bas de gamme mais fonctionnelle, je l’ai acheté.

Se sentir seul durant le projet ?

Je teste pendant les 3 mois suivant pas moins d’une 20e de prototype. Je me rends compte durant cette période qu’il est dur de trouver des conseils et/ou une méthodologie sur le prototypage. Des entreprises proposent leurs services mais à un prix trop élevé. Je dois me débrouiller seul.

Je perds du temps sur des détails comme le design, je ne me concentre pas assez sur le fonctionnement mais j’y arrive : 

Un premier prototype, une sorte de caisse en bois avec un mécanisme imprimé en 3D. Le bruit du mécanisme ne donne pas envie de dessiner mais elle fonctionne ! Je peux régler mes points de fuite et dessiner avec !

Je perds du temps sur des détails comme le design, je ne me concentre pas assez sur le fonctionnement mais j’y arrive : Un premier prototype, une sorte de caisse en bois avec un mécanisme imprimé en 3d. Le bruit du mécanisme ne donne pas envie de dessiner mais elle fonctionne ! Je peux régler mes points de fuite et dessiner avec !

Du premier prototype au prototype final :

L’aventure s’est ensuite poursuivit jusqu’au prototype final. Le projet à été long, j’ai perdu pas mal de temps sur les détails du produit, l’apprentissage et le fait d’avoir était seul durant le prototypage. Mais j’en suis sortir avec une entreprise qui a pu grandir dans un des plus grand incubateur de startup d’Europe : Euratechnologie.  Un brevet à été déposé grâce à l’aide  d’une superbe juriste, et ceux, malgré mes faibles moyens financiers. 

Cette planche à dessin, qui est ci-dessus, je l’ai nommée C-Board. Elle est née d’une 60e de prototypes dans une aventure très excitante de 3ans.

3 ans de prototypage ?

Oui et non. Oui pour mon projet, et non pour vous. Si je suis ici à vous parler de cette aventure, c’est que j’ai dû apprendre par moi-même tout au long de ce parcours et que je n’ai pas pu être coaché. Maintenant je sais la bonne méthodologie. Maintenant je suis mon propre coach à chacun de mes nouvelles idées de produits. Je ne pense pas qu’il faille 3ans pour un projet et je ne pense pas qu’être seul dans cette aventure est bien. Je suis là pour le prouver et pour vous aider.

Youri BARRY

Vous aimez ce BLOG ? Soyez parmi les premiers à rejoindre notre communauté !